Tu veux te rendre utile et t’engager pour la société à l’étranger ? Deviens volontaire ou bénévole ! De nombreux dispositifs et programmes permettent de faire du volontariat à l’étranger et de s’engager dans différents domaines. Une opportunité pour renforcer son CV, améliorer la connaissance d’une langue, s’ouvrir au monde ou encore faire un break ! 

Chantiers de jeunes bénévoles

Les chantiers internationaux de jeunes bénévoles rassemblent des jeunes de différents pays du monde autour d’un projet utile à la collectivité et de courte durée (restauration d'anciennes bâtisses, aide à la mise en place d'un festival, projet environnemental...). Les missions durent en moyenne 2 à 3 semaines et peuvent être effectuées aussi bien en France qu'à l'international. Il est possible de s’engager dans un chantier en Europe dès l’âge de 16 ans. Bien que le volontaire soit nourri et logé, des frais de transport, de visa ou vaccin éventuels et d’adhésion et d’inscription à la structure proposant le chantier, s’appliquent.

Bon à savoir !

Consulte vite le dossier dédié aux chantiers internationaux dans notre boîte à outils !

Corps européen de solidarité

Initiative de la Commission européenne, le programme Corps européen de solidarité (CES) propose, notamment, des missions de volontariat à l'étranger aux jeunes pour s’engager dans des projets de solidarité tout en développant des compétences :

  • Volontariat individuel : pour les jeunes de 18 à 30 ans, missions de 2 semaines à 12 mois dans un des 27 pays membres de l’Union européenne et pays voisins et partenaires de l’UE. Accessible sans conditions de diplôme, ni de niveau linguistique. Le programme prend en charge les frais de déplacement, de logement et de subsistance. Les participants bénéficient d’une protection sociale, de cours de langue, d’un suivi individualisé et reçoivent de l’argent de poche.
  • Volontariat de groupe : pour les jeunes de 18 à 30 ans, missions de 2 semaines à 2 mois dans un des 27 pays membres de l’Union européenne et pays voisins et partenaires de l’UE (y compris en France). La prise en charge est similaire aux missions de volontariat individuel.
  • Volontariat de l'aide de l'EU (EU Aid Volunteers) : pour les jeunes à partir de 18 ans, missions de 1 à 18 mois hors Europe dans le domaine de l'aide humanitaire.

Pour candidater, il est nécessaire de s’inscrire sur la plateforme du Corps européen de solidarité et d'envoyer sa candidature en anglais, voire dans la langue du pays d’accueil. Des organisations d'envoi en Nouvelle-Aquitaine sont à ta disposition pour t'accompagner.

Service civique à l’international

Le Service Civique est un dispositif français qui offre la possibilité de s’engager dans une mission d’intérêt général en France mais aussi à l’étranger. Les jeunes âgés de 16 à 25 ans (30 ans en situation de handicap) de nationalité française ou celle d’un des pays membres de l’Espace Économique Européen, voire même des ressortissants de pays tiers sous conditions, peuvent effectuer une mission de Service Civique en Europe ou à l’international.

Les missions s’effectuent au sein d’une organisation à but non lucratif pour une durée de 6 à 12 mois. Les volontaires perçoivent une indemnité mensuelle nette à hauteur de 630,45 € (522,87 € de l’Etat français + 107,58 € versé par l’organisme d’accueil). Une majoration de cette somme peut s’appliquer dans certains cas. L'assurance est prise en charge.

Volontariat franco-allemand (VFA)

Le VFA est un engagement spécifique en Service Civique facilitant les échanges entre volontaires français et allemands. Proposé par l’OFAJ, ce dispositif permet aux jeunes français de 18 à 25 ans (30 ans en situation de handicap) de s’engager 10 ou 12 mois dans un projet en Allemagne.Le volontaire bénéficie des mêmes indemnités et avantages qu’un engagement en Service Civique classique, à la différence des frais de transport qui sont pris en charge et d’une obligation de formation de 25 jours.

Volontariat Franco-Québécois (VFQ)

Le VFQ est un engagement spécifique en Service Civique proposé par l’Office franco-fuébecois pour la jeunesse(OFQJ) permettant aux jeunes français de 18 à 25 ans (30 ans en situation de handicap) de s’engager 6 à 12 mois dans une mission d'intérêt général dans des structures francophones sur le continent américain (Québec, autres provinces canadiennes, Amérique Latine et Caraïbes). En plus des indemnités et avantages d'un engagement en Service Civique classique,le volontaire bénéficie de la prise en charge de ses frais de transport A/R, d'une assurance international et d’un défraiement complémentaire mensuel dont le montant varie selon le lieu de la mission.


Pour candidater, il faut se rendre sur le site officiel du Service Civique.

 

Volontariat international en entreprise ou en administration (VIE/VIA)

Le volontariat international permet aux jeunes de 18 à 28 ans de partir travailler entre 6 et 24 mois dans une entreprise ou une administration française implantée à l'étranger. Davantage axé pour les jeunes diplômés, le programme est ouvert à tous les citoyens français et les ressortissants d'un pays de l'Espace Économique Européen (rares exceptions pour le VIA). Les volontaires perçoivent une indemnité commune à toutes les destinations d’un montant mensuel de 723,99 euros, ainsi qu’une indemnité géographique déterminée en fonction du pays d’accueil.

Volontariat International en Entreprise (VIE)

Le VIE permet aux jeunes de réaliser une mission professionnelle au sein d'une filiale d'une entreprise française implantée à l'étranger ou d'une entreprise étrangère liée à une entreprise française par un accord de partenariat.

Volontariat International en Administration (VIA)

Le VIA permet aux jeunes de travailler dans des services de l’Etat français à l’étranger (ambassades, consulats, missions et services économiques français à l’étranger…).

Volontariat de solidarité internationale (VSI)

Volontariat de compétences, le VSI permet d’effectuer une mission dans le domaine de la solidarité internationale et de l'aide humanitaire via une ONG française agréées par le Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères. Toutes les personnes majeures peuvent s’engager dans ces missions qui se déroulent uniquement en dehors de l’Espace Economique Européen. Leur durée est de 12 à 24 mois. Le logement, les frais de transport et de nourriture sont pris en charge. Le volontaire bénéficie d’une indemnité mensuelle de 100€ minimum à laquelle s'ajoute une indemnité supplémentaire liée à l'affectation.

Autres pistes 

Plusieurs autres programmes permettent de partir en bénévolat ou en volontariat. 

Volontariat International de la Francophonie (VIF)

Ce programme, proposé par l’Organisation Internationale de la Francophonie, permet aux jeunes diplômés de 21 à 34 ans de s’engager dans une mission de 12 mois au sein d’une institution francophone. Les frais de transport sont pris en charge et le volontaire perçoit une indemnité de subsistance mensuelle qui varie en fonction du pays d’accueil.

Volontariat international des Nations-Unies (VNU)

Le programme VNU, assuré par l’Organisation internationale des Nations Unies, a pour but de soutenir la paix et le développement dans le monde. Les jeunes diplômés de plus de 25 ans ayant une expérience professionnelle d’au moins 2 ans peuvent s’engager dans une mission de 6 à 12 mois renouvelables. Le volontaire perçoit des allocations de subsistance qui varient en fonction du pays d’affectation.

Volontariat pour le patrimoine mondial de l'UNESCO 

Proposé par l’UNESCO, ce programme invite les jeunes à participer à la préservation et à la promotion du patrimoine mondial. Il s’agit de chantiers au sein d'un site du patrimoine mondial, destinés aux 18-30 ans et d’une durée de minimum 10 jours. Les frais de nourriture et de logement sont pris en charge et en fonction de la mission, il est possible de percevoir une indemnité.

D’autres dispositifs tels que les Volontaires de l’aide de l’Union européenne et les congés de solidarité permettent de partir à l’étranger. Pour en savoir plus, prends rendez-vous. 

Article mis à jour le 09/09/2021