Depuis le 1er janvier 2021, la libre circulation entre l'Union Européenne et le Royaume-Uni n'existe plus. Retrouve ici les infos sur les visas et les nouvelles règles de circulation pour travailler, étudier et voyager au Royaume-Uni.

Partir pour voyager

sans visa

Tu peux voyager au Royaume-Uni jusqu'à 6 mois sans avoir besoin d'un visa si tu es un.e citoyen.ne européen.ne.
lI faut désormais présenter un passeport en cours de validité, et ce depuis le 1er octobre 2021.
Courant 2023, une autorisation de voyage électronique (ETA) sera également demandée pour entrer sur le territoire britannique.

Tu peux te rendre au Royaume-Uni en tant que visiteur sans visa jusqu'à 6 mois si tu respectes les conditions suivantes :

  • Tu te rends sur le territoire pour un séjour touristique
  • Tu rends visite à ta famille ou tes amis
  • Tu vas faire du bénévolat pour une durée de 30 jours maximum
  • Tu es un voyageur en transit 
  • Tu dois effectuer certains déplacements ponctuels dans le cadre d'une activité professionnelle (réunion ou entretien)
  • Tu participes à un programme d'échange scolaire
  • Tu dois effectuer un stage ou assister à des cours pour le loisir d'une durée maximale de 30 jours (stage de danse par exemple).
  • Tu pars étudier sur une courte période
  • Tu re rends sur le territoire pour des raisons médicales

Plus d'informations sur les conditions d'entrée en tant que Standard Visitor.

avec visa

Si les conditions ci-dessus ne sont pas respectées ou si elles nécessitent des conditions supplémentaires en fonction de la situation, un visa sera exigé !

Il te faudra peut-être demander le Standard Visitor Visa même pour une visite de courte durée. Son coût est de £100.
Ce visa ne te donnera pas le droit de travailler, même s'il s'agit d'un travail non rémunéré.

Vérifie si tu as besoin d'un visa.

STARTER PACK DU VOYAGEUR

Quelle que soit la raison de ta visite au Royaume-Uni, pense à bien préparer ton départ ! Consulte notre starter pack du voyageur pour ne rien oublier 😉.

Sache, par exemple, qu'en tant que visiteur sans visa, ta carte européenne d'assurance maladie (CEAM) émise par un des pays de l'Union Européenne reste valable au Royaume-Uni jusqu'à son expiration. Au delà, tu devras souscrire à une assurance médicale privée.

Partir pour travailler

Travailler au Royaume-Uni, c'est possible ! Pour cela, le gouvernement britannique propose différents visas.  

emploi saisonnier

Le Temporary Worker - Seasonal Worker Visa (visa de travailleur saisonnier) est un visa de travail temporaire. Il permet d'occuper un emploi rémunéré dans l'agriculture (cueillette de fruits ou de légumes par exemple). La durée maximale de ce visa est de 6 mois.

Ce visa est individuel et ne permet pas de trouver un emploi permanent ou de cumuler un deuxième emploi.

Coûts

  • £259 de frais de dossier
  • Un supplément d'environ £624 par an pour accéder au système de santé britannique (Immigration Health Surcharge)

Conditions :

  • Avoir 18 ans ou plus
  • Présenter une offre d'embauche confirmée pour une faire une demande
  • Être en mesure de prouver que tu as suffisamment d’argent sur ton compte en banque pour subvenir à tes besoins sur place (minimum £1,270)

emploi temporaire

Le Graduate visa (visa d'études supérieures) est un visa de travail délivré aux étudiants qui ont terminé et validé un cursus au Royaume-Uni. Il permet d'occuper un emploi rémunéré pour une durée maximale de 2 ans.

Il faut déjà résider dans le pays pour en faire la demande en ligne.

Coûts

  • £715 de frais de dossier
  • Un supplément d'environ £624 par an pour accéder au système de santé britannique (Immigration Health Surcharge)

emploi de longue durée

5 visas sont proposés par le gouvernement britannique pour pouvoir travailler sur une longue durée au Royaume-Uni :

  • Skilled worker visa (visa de travailleur qualifié) : pour être éligibile à ce visa, il faut avant toute chose trouver un employeur britannique approuvé par le Home Office et obtenir de ce dernier une promesse d'embauche détaillant les missions qui seront effectuées. Il faut également occuper un emploi figurant sur la liste des professions en pénurie de main d'oeuvre. Tu percevras généralement le salaire minimum. 
  • Health and care visa (visa de travailleur qualifié de la santé et des soins) : ce visa permet aux professionnels de santé de venir travailler au Royaume-Uni pour occuper un emploi approuvé par le système de santé britannique, le National Health Service (NHS).
  • Global Talent visa (visa de talent à l'échelle mondiale) : ce visa est délivré aux personnes majeures ayant un talent particulier ou une compétence exceptionnelle dans le domaine de la recherche, des Arts et culture et du numérique.
  • Start-up visa (visa pour start-up) : ce visa est délivré aux personnes souhaitant gérer ou créer une start-up au Royaume-Uni. Cette start-up doit se différencier de celles déjà présentes dans le pays. Une évaluation technique de l'entreprise ou de la future entreprise est une des conditions d'éligibilité au start-up visa.
  • Innovator visa (visa pour innovateurs) : ce visa est délivré aux personnes souhaitant gérer ou créer une entreprise innovante au Royaume-Uni. Cela doit être quelque chose de complétement différent par rapport à ce qui est proposé sur le marché britannique. Voir les conditions d'éligibilité.

Partir pour faire du bénévolat

Le Temporary Worker - Charity Worker Visa (visa de travailleur caritatif) est destiné à celles et ceux qui souhaitent effectuer une mission bénévole non rémunérée. La durée maximale de ce visa est de 12 mois.

Avec ce visa, tu peux également occuper un emploi figurant sur la liste des professions en pénurie de main d'oeuvre ou un emploi se rapprochant de la thématique de la mission de bénévolat (jusqu'à 20h/semaine).

Coûts : 

  • £259 de frais de dossier
  • Un supplément d'environ £624 par an pour accéder au système de santé britannique (Immigration Health Surcharge)

Conditions :

  • Avoir 18 ans ou plus
  • Présenter une offre de mission bénévole confirmée pour faire une demande
  • Être en mesure de prouver que tu as suffisamment d’argent sur ton compte en banque pour subvenir à tes besoins sur place (minimum £1,270)

Partir "au pair"

En tant que ressortissant européen, tu ne peux plus partir au pair au Royaume-Uni car aucun visa ne correspond à ce statut.  Le statut "au pair" n'étant pas considéré comme un emploi mais comme un échange de services.

En revanche, la formule « demi-pair » reste possible pour les citoyen.es de toutes les nationalités. Dans ce cas de figure, un visa étudiant sera délivré et une alternance cours d'anglais et garde d'enfants en famille d'accueil sera mise en place en fonction de ton emploi du temps. Tu pourras alors travailler en tant que jeune au pair jusqu'à 20h/semaine.

Pour en savoir plus, consulte l'article d'Aupairworld.

Partir pour étudier

Attention : le Royaume-Uni ne fait plus partie du programme Erasmus+ !

JUSQU'à 6 mois

Si ton séjour dure moins de 6 mois, tu peux entrer au Royaume-Uni avec un Standard Visitor visa. Muni.e de ton passeport en cours de validité, tu dois aussi remplir les conditions suivantes :

  • Étudier dans un établissement d'enseignement supérieur (EES) agréé
  • Obtenir de la part cet établissement une attestation de la formation suivie ou de la formation en cours à l'étranger
  • Être en mesure de prouver que tu es capable de subvenir à tes besoins financiers sur place
  • Être en mesure de te loger durant toute la durée de tes études
  • Quitter le Royaume-Uni à la fin des 6 mois.

Ce visa ne t'autorise pas à occuper un emploi au Royaume-Uni.

Plus de 6 mois

Si ton séjour dure plus de 6 mois, tu devras demander un Student Visa (visa étudiant), valable de 2 à 5 ans.

Coûts : 

  • £363 de frais de dossier
  • Un supplément d'environ £470 par an pour accéder au système de santé britannique (Immigration Health Surcharge)

Conditions :

Les pièces justificatives suivantes te seront demandées :

  • Une confirmation d'acceptation d'études (CAS) issue par l’établissement britannique
  • Un passeport en cours de validité
  • Un certificat attestant ton niveau d'anglais (IELTS ou équivalent)
  • Être en mesure de prouver que tu es capable de subvenir à tes besoins financiers sur place

Pour les mineurs étrangers, le gouvernement britannique propose également le Child Student Visa.

Bon à savoir : si tu possèdes une carte européenne d'assurance maladie (CEAM), la surtaxe santé te seras intégralement remboursée à condition de ne pas travailler pendant tes études.

Pour plus d'informatons sur les études au Royaume-Uni, consulte le site Study UK.

Article mis à jour le 30/08/2022